Hausse significative de la taxe foncière à Saint-Jeannet.

PDF page

L’exonération de la taxe d’habitation pour  80% des contribuables est en train d’être compensée par l’annonce, dans le courant du mois de mars 2018, de hausses significatives des taxes foncières par la métropole (nouvelle taxe de 6,4%) et la commune (+16,5%) qui, l’une et l’autre, continuent à dépenser au-dessus des moyens de leurs habitants.

Les Saint-Jeannois apprécieront.

 

Pourquoi, si notre commune est si riche, augmente-t-on les taxes foncières

 

Voici quelques raisons visibles qui expliquent l’inflation des dépenses de nos communautés territoriales :

 

 

  1. Pour rappel, il y a eu ces dernières années une inflation du nombre de nos fonctionnaires  territoriaux. Quand on a créé la communauté de communes de Nice (CANCA), un certain nombre de compétences communales ont été transférées à celle-ci. Au même moment, plusieurs employés municipaux ont été muté à la CANCA ; immédiatement après, la commune a embauché afin de remplacer ceux qui avaient été mutés. Dans le même temps, la communauté de communes, devenue aujourd’hui Métropole a embauché à tour de bras.
  2. A Saint-Jeannet, on entretient à grands frais (location du local, personnel) un office de tourisme qui est fermé aux périodes où il pourrait peut-être, servir à quelque chose : le samedi après midi et le dimanche. Durant les heures d’ouverture officielles, le local est souvent fermé, et quand il est ouvert il y a rarement un potentiel « client-touriste » à l’intérieur.
  3. Pour le projet insensé des coteaux du Var, qui va payer les infrastructures, les écoles, etc… ? J’ai toujours pensé et cela se vérifie que l’OIN se concrétiserait par un permis de bétonner à volonté.

On se souvient que la part communale de  nos taxes locales a  été déjà augmentée il y a trois ans. Pour notre part, notre taxe d’habitation avait augmenté de 8,7% et notre taxe foncière de 14,9%. Alors que dans le même temps, nos revenus  baissent suite à l’inique augmentation de la CSG !

TROP C’EST TROP !

 

Ce contenu a été publié dans Actualités, avec comme mot(s)-clé(s) . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *