La pyrale du buis attaque

PDF page

La pyrale du buis, déjà détectée l’année dernière sur la commune, sévit à nouveau cette année sur les buis qui ont été sauvés par traitement l’année dernière. Ceux qui avaient été infestés et qui n’ont pas été traités ont disparu.

La première génération, qui se développe au printemps, est passée inaperçue car elle reste à l’intérieur du buisson. La deuxième génération, qui arrive en juillet, est en pleine action maintenant. On voit apparaître des taches jaunes dans le feuillage. Ce n’est pas un signe de sécheresse. En y regardant de plus près on détecte la présence de minuscules chenilles qui grignotent le feuillage.  Les feuilles jaunissent et tombent. L’attaque se produit de l’intérieur vers l’extérieur du buisson.

Il est urgent de passer à l’action si vous souhaitez sauver vos buis. Plusieurs traitements sont recommandés en utilisant :

  1. Des produits  à base de la  bactérie Bacillus thuringiensis.
  2. Des produits à base de pyréthrines naturelles ou de synthèse (qui coûtent moins cher).
  3. Des produits à base de cyperméthrine (par exemple, Capsicol aussi utilisé contre le papillon du géranium) ou de deltamétrine (nocif pour les abeilles).

De nombreux sites Internet traitent ce sujet en particulier Wikipédia ou encore, le journal l’Alsace,  région où la chenille est apparue en France en provenance de l’Asie via l’Allemagne.

Prévenez vos voisins. Les comités de quartier devraient agir et montrer leur utilité !

Une interrogation dans un moteur de recherche vous permettra d’en savoir encore plus.

Aspect caractéristique d’un buis attaqué par la chenille de la pyrale du buis :

pyrale-buis

Voici une vidéo aimablement indiquée par Christian Marchand qui tient un blog sur le sujet :

Une autre vidéo du même montrant comment nettoyer du buis après une forte attaque :

Ce contenu a été publié dans Actualités, avec comme mot(s)-clé(s) , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

41 réponses à La pyrale du buis attaque

  1. Espaces Verts Marchand dit :

    Bonjour,

    Les chenilles de la Pyrale sont à nouveau de retour sur l’Alsace. Nous sommes au début de la prolifération. Nous avons environ 2 semaines voir 3 maximum pour agir avant de constater de gros dégâts. Je conseille de traiter à présent avec un traitement complémentaire 1 semaine plus tard selon la présence de nouvelles chenilles. J’entame le 22 07 13 ma tournée de traitement sur l’ Alsace.
    La pyrale du Buis ne concerne pas que l’Alsace mais une bonne partie de la France. J’ai envoyé du produit sur Toulouse, Paris, Lyon, Cannes, Nice, Perpignan, Marseille et dans le Gard . Les résultats sont satisfaisants.
    Vérifiez vos Buis car si vous avez eu des chenilles en juin dernier, vous êtes potentionnellement concernés pour la deuxième génération.

    En tant que professionnel je commercialise un produit utilisable en agriculture biologique. Pour plus de renseignements vous pouvez me contacter au 03 88 45 16 22 ou 06 85 23 38 76.

    • Jean-Pierre Marcé dit :

      Bonjour, pouvez vous indiquer les conditions de vente du produit que vous commercialiser pour que je puisse, si vous le souhaitez, publier l’info sur mon site?

      • Rectifications

        Je commercialise un produit utilisé en agriculture biologique.
        Composition de la spécialité :
        Pyrèthres naturels 4.59G/L
        Huile de colza 825.3 G/L

        Le nom de l’insecticide est « SPRUZIT EC » .
        Je garantis un délais de 48 heures pour l’envoi.
        Avec 1 litre on obtient entre 70 à 100 litres de préparation. Cela permet de traiter environ 500 buis de hauteur 50cm. Attention il faut tenir compte que l’on doit traiter plusieurs fois pour obtenir de bons résultats.

        A l’avenir je compte commercialiser le même produit en 1/2 litre, je vous informerez des conditions.

        Mon Blog : http://pyraledubuis.wordpress.com/
        est régulièrement mise à jour.

        Cordialement.

        Christian Marchand

        06 85 23 38 76 ou 03 88 45 16 22

    • Claire dit :

      Bonjour,
      J’habite Lyon et de retour de vacances, je viens de constater que mes buis sont attaqués par une chenille. Je ne savais pas ce que c’était mais au vu des sites sur internet mentionnant la pyrale du buis, je l’ai reconnu sans peine.
      Il faut vraiment traiter sinon le buis meurt rapidement.

  2. OTOOSAN dit :

    Bonjour,
    Pour signaler simplement que les guêpes communes mangent les chenilles et les chrysalides. Ils suffit que les buis soient un peu éclaircis. Lorsque les guêpes peuvent accéder aux ramures elles débarrassent complètement l’arbuste avec une préférence visible pour les chrysalides qu’elles mangent en environ 4 à 5 minutes.

  3. Eric Genevois dit :

    Bonjour,

    J’ai constaté il y a plusieurs semaines quelques dégâts dans mes bordures de buis, sans y prêter trop d’attention; Lorsque je me suis vraiment soucié du problème j’ai découvert que le problème était plus grave qu’il n’y paraissait, tous mes pieds de buis sont infectés.

    J’habite tout près de Lyon; La plupart des articles qui mentionnent la pyrale du buis ne la localisent pas à Lyon. Dois-je faire quelque chose pour avertir ou pour permettre de recenser ce (espace verts du grand lyon par exemple, même si j’imagine que mon cas n’est pas isolé…)?

    Quelles traitement y apporter? L’article wikipedia sur cet insecte ne laisse pas beaucoup d’espoir pour les plants infectés puisqu’il y est indiqué de détruire les pieds malades.

    Enfin, n’ayant aucune idée de ce que cela peut représenter, quel serait le coût pour traiter une quinzaine de mètres de haie de buis d’une soixantaine de cm de haut?

    Merci!

    • Jean-Pierre Marcé dit :

      Allez voir le blog de Christian Marchand dont je parle dans l’article et qui a mis des commentaires ici. Une de ses vidéos montre une haie complètement infestée qu’il a traitée. J’ai aussi un commentaire de cette année de Lyon qui indique que votre région est aussi infestée.
      De mon côté cela fait deux ans que j’arrive à stopper l’invasion, quand elle en est à son deuxième stade en juillet, en traitant avec un insecticide que j’avais depuis de nombreuses années sur mes étagères. Ensuite, la repousse se fait très bien. Mais c’est pénible de devoir traiter tous les ans!

  4. Gérard Lemée dit :

    Bonjour,
    J’habite dans le Vaucluse, en bordure de Carpentras.
    Le 06/04/2014, j’ai constaté un peu tardivement l’infestation de ma haie de buis (1,50 m linéaire environ) par des petites et grosses chenilles que j’ai plus tard identifiées comme étant la pyrale du buis. Faute de savoir, j’ai pratiqué un premier traitement à la bouillie bordelaise, mais sans effet. J’ai alors entrepris de retirer un maximum de chenilles (dont des grosses de 2 cm environ) et après avoir lu sur Internet que le pyrèthre pouvait être efficace, j’ai vaporisé le contenu d’une bombe insecticide marque Pyral de chez Johnson (achetée en grande surface et que j’utilise avec efficacité contre les mouches et moustiques). Après 24h, et sous réserve d’observations ultérieures , le résultat semble positif. Les quelques chenilles encore présentes sont mortes.
    Espérant ce témoignage utile, bonne réussite à tous face à ce problème qui semble récurrent.

    • Jean-Pierre Marcé dit :

      Merci de votre signalement de cette attaque dans la région de Carpentras. Ici, près de Nice, je surveille mes buis, je n’ai encore rien constaté.

  5. Cédric Dol dit :

    Bonjour!
    J’habite à Bouc bel air, 13320, et mon buis de 3 mètres de haut est totalement attaqué par ces chenilles !
    j’ai lu vos conseils pour traiter , et je vais essayer demain !

    L’invasion a donc atteint la Provence sud, aie aie aie !!!

  6. Stef dit :

    Sur l’abadie a St Andrée de la roche mon buis est envahi !!

  7. Gérard Lemée dit :

    Bonjour,
    Pour info,
    suite à mon traitement avec les produits Pyrel de chez Johnson (achat chez Leclerc), après une quinzaine, je confirme l’efficacité et la disparition des larves de pyrale.
    A suivre
    Bonne continuation

    • MARIN dit :

      Bonjour,
      Merci pour toutes ces informations. J’habite dans le Val de Marne et le buis en boule de mon jardin a été très rapidement ravagé par la pyrale bien visible.
      Je viens d’emménager depuis une semaine dans le même département et constate en jetant le buis ravagé que le cotoneaster horizontalis présente les mêmes symptômes : toile sur les branches feuilles inexistantes et…. fleurs épargnées. Par contre pas de chenille en vue!
      Nous avons répandu dans l’urgence un traitement total et taillé les zones ravagées.
      Cela suffira t il??

  8. chris dit :

    bonjour,
    Je suis près de Toulouse et malheureusement,j’ai moi aussi constaté que tous mes buis sont envahis par ces chenilles.Au début,je pensais que mes buis avaient brûlés a cause du soleil mais en regardant de plus près,j’ai vu ces sales bestioles.Je vais essayer les solutions apportées.Merci pour tous vos conseils

  9. bonsoir je viens de constater ce soir que mon buis est infeste par la pyrale je traite demain! sur Brive la gaillarde correze limousin

  10. COLMANT dit :

    6 septermbre 2014
    Caderousse Vaucluse mes petits buis en boule sont envahis , y en a partout ,
    chenilles, chrysalides, Je ne vois pas d’œufs ou les trouver ?
    remedes: taille sévère , épouillage branche par branche, traitement envisagé au pyretrénoide de synthèse  » DECIS » ,
    je suis pourtant encerclé par des champs d’asperges de grandes surfaces, et l’exploitant traite régulièrement contre la mouche et autres mais je ne sais pas avec quel produit , en tous cas ça sent le produit bien chimique quand il passe son atomiseur …

    • HORDOT dit :

      Bonjour,
      Je me permets de m’adresser a vous car vous êtes de CADEROUSSE et que le nom de COLMANT ne m’est pas inconnu.
      Etant rarement dans ma propriété de Caderousse, je me suis aperçu hier seulement que mes 2 magnifiques haies de buis vieux de plus de 50 ans, étaient complètement détruites, plus aucune feuille, sec de sec. Dans les branches, je retrouve des fibres blanches et laineuses, mais a première vue, aucun insecte.
      Pensez-vous que mes buis sont récupérables ?comment sont les vôtres ?
      Je vais traiter avec un produit bio, mais nous sommes dimanche, donc demain, je vais faire le nécessaire.
      Cordialement
      Bernard HORDOT

  11. PPD dit :

    En ce weekend d’avril, les pirates du buis ont atteint les garrigues gardoises et s’en donnent à cœur joie. Je viens de traiter ceux de mon jardin avec ce que je pouvais trouver de disponible: taille sévère, nettoyage à l’eau sous pression, insecticides, et brûlage des déchets. On verra bien…

  12. Ona-ra dit :

    Bonjour a tous, je me joins a votre conversation pour vous informer que ces chenilles sont également arrivé dans la Drome, près de Valence, mes buis sont envahis de toutes part, alors attention pour ceux qui possède des buis dans cette région !

  13. POUBLAN Jacques dit :

    Moi aussi mes buis sont très fortement attaqués. Pour le moment j’enlève les chenilles à la main mais c’est long est fastidieux. Les produits, même bio restent dangereux pour les autres espèces d’insectes. Je suis donc réticent à les utiliser. Alors que faire ?

    • Jean-Pierre Marcé dit :

      Vous êtes dans quelle région ? Ici près de Nice, pas encore vu d’attaques. Il est vrai que j’ai fait un très petit pschitt de produit autorisé (?) sur mes buis. Mais l’éclairage public très puissant et invasif devrait réveiller nos méchants papillons.

  14. POUBLAN Jacques dit :

    J’ai oublié de vous signaler que j’habite en Charente-Maritime. Tous les jours je continue à enlever ces sales bestioles à la main car je suis plutôt réfractaire aux produits chimiques en raison de mes animaux présents dans le jardin.

    • Jean-Pierre Marcé dit :

      Merci de votre localisation. Curieusement chez moi où j’ai eu plusieurs attaques caractéristiques je n’ai jamais vu de chenilles. J’attends les premières attaques au mois de mai.

  15. Catherine Thaller dit :

    J’habite Vertou en Loire-Atlantique près de Nantes 44. Un de mes buis en bordure de terrasse faisait triste mine et hier je suis allée voir de plus près. Au début je pensais que c’était l’effet de mon chat qui y marque son territoire depuis plusieurs années. J’y ai trouvé plusieurs chenilles assez grosses et des boulettes vertes d’excréments. Je vais tailler les parties infestées et les mettre en déchets ménagers destinés à être brûlés, récupérer les chenilles visibles pour destruction également et acheter de quoi traiter en espérant le sauver et vérifier que les autres n’ont pas d’attaque.

  16. werner dit :

    Limoges ( haute vienne) attaque en règle… 11 buis comme brulés au lance flamme …nous avons enlevé à la main 500 chenilles et je me demande s’il n’en reste pas autant ! je ne désespère pas de les éradiquer car 500 chenilles = 500 papillons et donc … histoire sans fin

  17. POUBLAN Jacques dit :

    Ca y est, une nouvelle attaque de la pyrale, plus importante que la première, sévit actuellement. C’est désespérant, je pense que cette fois mes pauvres buis ne vont pas résister.

    • Jean-Pierre Marcé dit :

      Ici aussi dans les Alpes Maritimes, la deuxième attaque a commencé. Je m’en suis aperçu à temps et j’espère avoir arrêté l’invasion avec du Bacillus Thuringiensis mais je n’en suis pas certain.

  18. nicolas dit :

    Bonjour,premiere attaque cette année pour moi j’habite a cote d’aix en provence,par contre les gueppes qui niche dans mes génoises et toitures ,rodent toutes la journée dans les buis et dévorent les chenilles et chrysalides sans pitié,donc je les laisses faire et enlève aussi de temps en temps les chenilles a la main et les papillons que je voit sans cesse ,on va les éradiqués.

  19. davidia dit :

    Je vis dans l’Isère et plus précisément à Saint -Marcellin et je viens de constater avec stupeur que mes buis sont jaunes grillés sur plusieurs mètres.
    Pourtant j’ai vu comme des nids ou toiles enrober mes buis mais je ne me suis pas inquiétée. J’ai pensé à la nature et sûrement aux pauvres insectes qui préparent leurs « nichées » pour cet hiver.
    Mais ohhhhhh malheur. il meurt, meurt!!! j’en pleure que faire!!!Aidez-moi s’il vous plait. Mes buis ont 10 ans. Ils sont issus de boutures faites par mes soins.
    j’ai beaucoup de papillons et je ne veux faire de mal à aucun insecte!! que faire?

  20. VALERIE dit :

    Bonjour a tous, je me joins a votre conversation pour vous informer que ces chenilles sont également arrivées dans les Pyrénées Atlantiques, près d\’artix (64170), mes buis sont envahis de toute part, alors attention pour ceux qui possèdent des buis dans cette région !

  21. POUBLAN Jacques dit :

    Bonsoir,

    En fait, les attaques n’ont guère arrêté depuis le printemps et malgré les centaines de chenilles que j’ai tuées au quotidien, mes pauvres buis n’ont pratiquement plus de feuilles. Si par hasard ils ne sont pas tout à fait morts, ils reprendront peut-être vigueur au printemps mais les chenilles vont de nouveau attaquer et je me refuse à utiliser tout produit chimique, mon jardin étant habité par mes nombreux animaux.
    Alors que faire ? Quelqu’un aurait-il une solution naturelle mais radicale tout de même ? Merci par avance.

    • Thomas Véronique dit :

      Bonjour,
      J’habite en Saône et Loire et nous avons un petit morceau de parc avec de nombreux buis très anciens (notre rue s’appelle la rue des buis !!!). Ils sont actuellement complètement ravagés par les milliers de chenilles, impossible de traiter vu l’étendue de buis chez nous et autour de nous (voisins et pelouses calcaires en face). Les vôtres ont-ils repoussés au printemps suivant, que sont-ils devenus depuis septembre 2015 date de votre message ?
      Merci pour votre réponse.

      • Jean-Pierre Marcé dit :

        Merci. En 2015 j’avais réussi à arrêter l’attaque de la pyrale avec un des produits que j’avais à l’époque, mais j’ai une très petite plantation : haie base de 3 mètres de long environ ; ensuite, mes buis ont reverdi jusqu’à l’attaque de cette année en juillet. De nouveaux traitements au pyrèthre et au bacillus thuringiensis n’ont rien arrêté… Dans un piège à guêpe placé, par hasard, au-dessus du buisson de buis, j’ai des dizaines de petits papillons d’environ 1 cm d’envergure mais je ne sais pas si ce sont ceux de la pyrale. En effet j’ai lu que la papillon de la pyrale fait 30 à 40 mm.
        http://saint-jeannet.info/wp-content/uploads/2017/08/papillons.jpgPapillons
        Voir une excellente description de la pyrale dans l’article suivant :
        http://www.conseils-coaching-jardinage.fr/2015/09/pyrale-du-buis/
        Je vais acheter du bacillus thuringiensis Kurstaki frais car j’ai aussi lu que sa durée de péremption est de deux ans.

  22. lo cascio dit :

    je suis dans la région de Martigues, j’ai traité avec du savon noir liquide et du vinaigre , on dirait que ça fonctionne a suivre

    • tatanelle dit :

      bonjour, en faisant des recherches pour savoir pourquoi mon très vieux buis jaunissait, je suis tombée sur ce site; vous parlez de savon noir et de vinaigre, mais dans quelles proportions? et à quelle fréquence? Merci de me tenir au courant.

      • Jean-Pierre Marcé dit :

        Bonjour, ce n’est pas moi l’auteur de cet article qui a parlé de savon noir et de vinaigre. C’est dans le dernier commentaire de l’article. je vais essayer de poser votre question à l’auteur du commentateur.

    • Jean-Pierre Marcé dit :

      Pouvez vous indiquer les proportions de savon noir et de vinaigre que vous utilisez ?

  23. Collas Christian dit :

    Bonjour,
    j’habite le Berry, à Mehun sur Yèvre et c’est la première année que mes buis de dix ans sont infectés. Il semble donc que le ravageur continue sa progression. J’interviens dans la discussion car je suis tombé sur ce forum en faisant des recherches sur le traitement de la pyrale du buis. Pyrèthre, bacillus thuringiensis ( Delfin ou Dipel), savon noir + vinaigre (quelles proportions?), quel est le traitement le plus écologique?

    • Jean-Pierre Marcé dit :

      Je pense que les trois traitements que vous citez sont également écologiques. J’ai essayé le bacillus thurigiensis puis le pyrèthre sans grand succès cette année. Cela n’a pas stoppé le jaunissement des feuilles ! Je ne suis pas certain que l’attaque que je constate soit celle de la pyrale car je ne vois pas de chenille. Par contre, il y a des espèces de petits cocons remplis de bille à la base… Un traitement par arrosage au jet d’eau (que j’ai à volonté en ce temps de sécheresse grâce à une source) semble avoir ralenti le processus. Je n’ai pas obtenu les proportions de savon noir/vinaigre de la part de celui qui avait suggéré ce traitement.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *