Une urgence tout à coup ? Un NOUVEAU pigeonnier commandé pendant le confinement ?

Je me suis interrogée le 31 mai dernier, sur Facebook, au sujet de la présence de travaux juste en-dessous du parking Veyssi, travaux signalés comme devant durer jusqu’au 22 juin… on m’a répondu qu’il s’agissait du futur pigeonnier… et qu’il suffisait de poser des questions à la mairie pour avoir des réponses…

Comment dire ?… vu mon expérience passée dont vous avez un exemple parmi tant d’autres dans mon article précédent… je reste dubitative… mais j’ai donc, encore une fois, envoyé un mail à la mairie pour poser les questions qui me turlupinaient quant à ce nouveau pigeonnier.

Voici un copier-coller de ce mail envoyé le 2 juin et pour lequel, aujourd’hui 12 juin, j’attends toujours une réponse :

« J’ai appris par hasard en m’interrogeant de ce qu’étaient ces travaux juste en-dessous du niveau haut du parking Veyssi qu’il s’agissait de l’emplacement d’un nouveau pigeonnier.

J’ai plusieurs questions à ce sujet :

1/ pourquoi là alors que cela supprime des places de parking ? N’aurait-il pas été possible de l’implanter au niveau le plus bas du jardin dit partagé ou participatif mais pour ainsi dire jamais ouvert au public et réservé à quelques privilégiés ?

2/ pourquoi maintenant avec une date de fin de travaux annoncée au 22/06 ? La commande aurait-elle été passée pendant le confinement ? Y aurait-il tout à coup eu urgence ?

3/ j’étais venue voir M. Sempéré avec XXX (une autre habitante du village) le 26/09/2018 (!) déjà pour vous parler des pigeons qui pourrissent la vie des habitants du village vous nous aviez assuré qu’avec le pigeonnier dans le clocher (à l’époque vous envisagiez aussi de l’installer dans une partie du presbytère), cela réglerait le problème. Force est de constater que c’est loin d’être concluant. Donc on en implante un deuxième… frais supplémentaires pour nous tous donc.

4/ pourquoi des pics anti pigeons ont été installés à certains endroits fin janvier/début février 2020 alors que cela faisait des années que l’on vous demandait d’agir ?

5/ une mise en concurrence a-t-elle été réalisée pour la réalisation de ce nouveau pigeonnier ? Les artisans Saint-Jeannois ont-ils été sollicités ? Il me semble qu’il y a au moins trois menuisiers sur la commune ? Quel est le montant des travaux ? »

Quelques photos d’illustration des problèmes liés aux pigeons… on m’a reproché de faire une fixation là-dessus… quand on vit dans le village, ce problème est PARTOUT et pourri la vie au quotidien, on ne peut malheureusement que subir !

Rue Charles-François Euzière où les fientes de pigeons salissaient la chaussée en continu (pigeons perchés sur les fils qui traversent la rue et sur les volets et gouttières du bâtiment de la police municipale/bibliothèque) :
Même endroit, où des pics à pigeons ont ENFIN été installés fin janvier/début février (photo du 3 février 2020) – sûrement une simple coïncidence au niveau des dates… :

La table installée fin 2019 sur la place de l’église – il faut quand même faire preuve d’une sacrée motivation pour aller s’y installer, tout comme sur le banc en pierre qui longe la chapelle Saint-Bernardin et la base du clocher :

Et notre beau clocher transformé en pigeonnier (perchoir ?) donc – auquel une page complète est consacrée dans le « bilan de mandat » du maire sortant (coût : 6000 euros, pour un résultat qui laisse dubitatif…) :

Ce contenu a été publié dans F. Marcé. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *