Un nettoyage des sentiers révulse des marcheurs

PDF page

Tel est le titre d’un article paru dans le journal Nice-Matin du 20 mai 2013, signé Michel Divet, sous l’en tête de Saint-Jeannet.

Balise1 du Conseil Général

Dans cet article, que nous sommes autorisés à reproduire, on apprend que des « marcheurs »  ont fait écrire par un avocat niçois aux autorités qu’un massacre à la tronçonneuse  avait été perpétré sur le sentier menant au Castellet par les Sources (en passant par la vallée de la Cagne) et sur celui menant au Baou de la Gaude en passant par Chateau Bresson (qui monte par la conduite d’eau).

Il semble qu’une association locale bien connue soit suspectée par certains saint-jeannois de se cacher derrière ces marcheurs non identifiés par l’auteur de l’article.  Le président de cette association que nous avons contacté nous a déclaré :

Désolé,mais nous ne sommes pas « les marcheurs inconnus ».
Notre association fait uniquement remonter à la mairie les anomalies constatées sur les sentiers.
L’article paru dans le journal Nice-Matin ne nous concerne absolument pas.

On se perd donc en conjectures sur l’identité de ces marcheurs. Il nous faut remarquer que si le débroussaillage des sentiers qui parcourent le département  n’était pas  fait tous les 3 ou 4 ans, ces sentiers seraient envahis par la végétation abondante et deviendraient impraticables. Et ces marcheurs anonymes ne pourraient plus marcher que sur les routes goudronnées.

 

 

 

Ce contenu a été publié dans Actualités. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Une réponse à Un nettoyage des sentiers révulse des marcheurs

  1. Madame Lemaire dit :

    J’espère que vous connaîtrez bientôt le fin mot de cette histoire, notamment l’identité de ces marcheurs qui n’ont pas peur de s’engager dans des poursuites judiciaires pour ce genre de problème !
    Bon courage, je compte sur ce site pour tenter de m’informer objectivement pendant l’année à venir !
    Continuez surtout !!!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *