Un loup trouvé mort à Saint-Jeannet

loups_photos_022Un loup a été trouvé mort sur le territoire de notre commune près de la limite du Broc.

Ce loup sera décompté du quota national autorisé de 24 loups à abattre.

Après autopsie, aucune balle ou trace de balle ni de poison n’a été trouvé sur le cadavre.   L’hypothèse d’une collision avec                                                                                      une voiture est avancée.

Cette découverte d’un loup mort dans les Baous confirme, si besoin était, la présence permanente du loup sur le plateau qui surplombe notre commune, dont le sommet culmine à 1078m au Mouton d’Anou . Il y a un mois une nouvelle attaque de plusieurs loups avait été perpétrée sur le troupeau de chèvres et de moutons qui vivent entre le Jas Jausserand et la bergerie du village, sise au quartier de la Roméguière, où sont fabriqués les fromages. Cette attaque meurtrière et traumatisante pour le troupeau et leurs propriétaires est la troisième perpétrée en moins d’un an. Un loup a été récemment aperçu par un berger de Gattières.

mollieres

Le hameau de Mollières

Rappelons que le loup est réapparu en 1991 en France dans le vallon de Mollières, où se trouve un hameau éponyme, sur la commune de Valdeblore. L’accès à ce vallon se fait à pied à partir de la vallée de Tinée ou à partir du Boréon en haut de la vallée de la Vésubie. Il n’a pas été démontré que cette réapparition ait pu être faite autrement que naturellement. Néanmoins il faut noter que les loups sont venus de la région de Gênes en Italie et qu’il n’a été trouvé aucune trace de leur passage sur la distance de 150km entre Gênes et Mollières…

Nice-Matin a consacré deux articles en ligne à cet événement :

Nouvel élément : le samedi 27 avril 2014, Christian Estrosi a déclaré que le loup avait été réintroduit dans le Mercantour par des gardes du parc national. Si cela était démontré alors le loup pourrait ne pas être protégé par la convention de Berne. En 2002, un rapport parlementaire avait jugé que le retour naturel du loup était possible; mais ce même rapport n’excluait pas des lâchers clandestins par des passionnés de la nature particulièrement irresponsables. Lire l’article complet ici.

Le point sur la situation du loup dans les Alpes-Maritimes en novembre 2013. Les Alpes‑Maritimes restent le département où l’animal est le plus présent. Le nombre de bêtes tuées en 2012 par le loup dans le département en 2012 a été de 2417 :

betes-tuees

 

Ce contenu a été publié dans Actualités. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *