PNR et FISAC, même combat – les panneaux poussent partout !

Ces dernières semaines… nous avons vu fleurir des panneaux un peu partout sur la commune… Commençons par ceux installés par le Parc Naturel Régional dont la visée semble être principalement touristique – c’est très intéressant d’avoir des panneaux à l’entrée de la commune pour nous dire qu’à Saint-Jeannet on a des restaurants, des endroits où dormir et des commerces… si tant est qu’on en aurait douté !

D’autant que si l’on regarde un peu partout sur la commune… on peut se lancer dans un véritable travail archéologique en matière de signalisation… regardez bien sur cette photo, en arrière-plan du tout récent panneau mis en place par le PNR :

Vous pouvez observer derrière qu’il y a un panneau, dont le cadre est en bois, qui présente le baou… et qui remonte à plusieurs dizaines d’années. Vers la chapelle Notre-Dame, il ne reste plus que le cadre d’un panneau de ce millésime, qui soit dit en passant, bloque ce qui pourrait devenir une place de stationnement bien précieuse :

Passons aux panneaux nouvellement apparus dans le cadre du FISAC. Mais le FISAC me direz-vous, qu’est-ce donc ? Quand je m’étais un peu impliquée dans l’association des acteurs économiques saint-jeannois en 2016-2017, j’avais posé la question à l’élue en charge de ce dossier, elle avait été incapable de m’éclaircir sur la signification de cet acronyme… ça commençait mal…

Et donc… le FISAC, qu’est-ce que c’est ? Très facile de chercher sur Internet… mais on peut aussi remonter dans les bulletins municipaux… et on découvre qu’on nous en parlait déjà… dans le bulletin municipal du premier trimestre 2011 ! Il s’agit du Fonds d’Intervention pour les Services, l’Artisanat et le Commerce.

De mes notes prises lors de réunions de l’AAESJ (en 2016-2017), j’avais retenu que la subvention était de… 50000 euros… personnellement, je me dis que 50000 euros pour des panneaux… dont la typographie est pour le moins approximative (le « rédacteur » était visiblement fâché avec la touche Majuscules de son clavier d’ordinateur)… c’est BEAUCOUP… et je suis loin d’être persuadée que c’est en voyant ce genre de panneaux que tout à coup les clients vont affluer chez nos commerçants locaux…

Là encore… on constate qu’il reste à certains endroits des panneaux complètement surannés qui indiquent encore des commerces fermés depuis plusieurs années…

Encore une petite chose… qu’en est-il du véritable nom du collège intercommunal sis à Saint-Jeannet au vu de ses différentes appellations selon les panneaux… Collège des Baous, Collège les Baous, Collège du Baou ?… visiblement, même 30 ans après son inauguration, l’incertitude subsiste…

Et pour conclure… que dire de la pollution visuelle engendrée par tous ces panneaux divers et variés ???

Ce contenu a été publié dans F. Marcé, Non classé. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *