14-15 décembre, Capodastre fête ses 30 ans

Publié dans Rendez-vous | Laisser un commentaire

5 décembre, Commémoration des morts pour la France en Afrique du Nord

Publié dans Non classé | Laisser un commentaire

22 novembre, la ligne 47 desservira le village à partir du 2 décembre 2019

Bonjour à tous, l’article concernant la reprise de la desserte du village par la ligne 47 a enfin été publié par Nice-Matin. Le voici :

 

SUPPRIMÉE DANS LE NOUVEAU RÉSEAU LIGNES D’AZUR, CETTE LIGNE REPREND DU SERVICE DÉBUT DÉCEMBRE 

Supprimée en septembre dans le cadre de la refonte du réseau de bus métropolitain, la ligne qui relie Carros à Vence en passant par Saint-Jeannet et Gattières sera remise en service début décembre.
Leur appel au secours n’aura pas été vain. La centaine d’habitants qui s’était mobilisée via une pétition et une demande de médiation à Nice-Matin ont été entendue.

La ligne 47, qui relie Carros à Vence en passant par Gattières et Saint-Jeannet, était passée à la trappe dans le nouveau dispositif de bus Lignes d’Azur présenté le 2 septembre dernier.

La Métropole a décidé de la remettre en service dans le cadre de « ses réajustements. »

« UNE ABERRATION »

Car pour les administrés de Saint-Jeannet, cette suppression était vécue « comme une aberration »: « On veut couper le village du reste du monde », soulignait ainsi Florence Marcè, la porte-parole des mécontents.

Elle soulignait ainsi que « le nouveau tracé de cette ligne oblige les personnes qui l’utilisent à marcher un bon kilomètre sur le bord de route, dépourvue de trottoirs et où les voitures ne respectent que très rarement la limitation de vitesse… Autant vous dire que pour certaines personnes, âgées notamment, il est n’est désormais plus possible du tout de prendre le bus », affirmait Florence Marcè.

Le groupe qui a recueilli avec sa pétition 200 signatures sur le papier et 128 sur Internet demandait que « la ligne 47 desserve à nouveau le village de Saint-Jeannet. De la Gabergue jusqu’au parking Veyssi et permettre de désenclaver le village. »

Le courrier et le dépôt de la pétition datent du 8 octobre. La Métropole a pris un certain temps pour répondre. Mais au final, les usagers vont pouvoir reprendre leurs habitudes.

PAS AVANT LE 2 DÉCEMBRE

En effet, interrogées, les services de la communauté d’agglomérations assurent être « à l’écoute des remontées qui peuvent être faites sur le nouveau réseau, et est attentive aux usages des voyageurs. La Métropole ajuste le réseau afin qu’il soit au plus près des besoins des habitants de son territoire. »

Pour répondre aux demandes « qui ont été exprimées, et en concertation avec le maire Jean-Michel Sempéré, la desserte du village de Saint-Jeannet par la ligne 47 va être rétablie. Les modalités pratiques sont en cours pour une mise en service d’ici une quinzaine de jours, au 2 décembre prochain. »

Pour les pouvoirs publics, « le village de Saint-Jeannet disposera d’accès directs vers Vence et Carros avec la ligne 47 et vers Saint-Laurent-du-Var et Nice avec la ligne 54. »

Publié dans Reportages | Laisser un commentaire

23 novembre, Basket 1/4 finale coupe de France

Le match est annulé à cause de la météo. Entre autre les adversaires, qui viennent de Salon de Provence ne peuvent se déplacer.

 

#coupePACA Il y a bien un second club de RM2 encore engagé dans cette compétition. Le club des collines du Baous tout comme celui de l’ESVL auront fort à faire contre des équipes évoluant dans deux divisions au dessus. Souhaitons à nos deux petits poucets beaucoup de plaisir et de vivre intensément cette compétition !

Publié dans Non classé | Laisser un commentaire

21 novembre, Témoignage en marge du congrès international sur le terrorisme à Nice

Ce témoignage est passé au JT de 19/20 du jeudi 21 novembre 2019

En 2016, Lucie et sa maman Florence étaient sur la promenade des Anglais, à Nice (Alpes-Maritimes), lors de l’attentat qui aura coûté la vie de 86 personnes. L’adolescente témoigne de son calvaire depuis ce jour.

La ville de Nice (Alpes-Maritimes) reste meurtrie par l’attentat de 2016, qui avait fait 86 morts. La commune accueille à partir du jeudi 21 novembre le congrès international sur le terrorisme afin de rassembler les rescapés d’attentats. 700 personnes venues du monde entier vont pouvoir évoquer leur prise en charge. Certaines victimes déclarent leur traumatisme plusieurs années après l’attentat. C’est le cas de Lucie Marcé. La jeune adolescente pensait pouvoir reprendre une vie normale, mais l’attentat de Nice est toujours présent dans sa tête.

« Je pensais que je pouvais ne plus y penser »

En 2016, Lucie et sa maman Florence étaient sur la promenade des Anglais, à Nice (Alpes-Maritimes), lors de l’attentat. Elles réussissent à échapper au parcours meurtrier du camion. Deux ans plus tard, les images ressurgissent. « Je ne dormais plus, je ne travaillais plus, j’y pensais tout le temps. Je pensais que je pouvais l’enfouir, ne plus y penser, vivre ma vie et passer à autre chose », confie-t-elle. Sa maman a alors contacté un avocat pour constituer un dossier auprès du fonds d’indemnisation aux victimes. Cette année, 150 victimes ont déposé un dossier, trois ans après le drame.

Publié dans Reportages | Laisser un commentaire

Pour la reprise de la desserte du village de Saint-Jeannet par les bus de la ligne 47

Voici la pétition qui a contribué à cette desserte :

Auteur : Florence Marcé
Destinataire(s) : Lignes d’Azur

 » Bonjour à tous, Saint-Jeannois, Vençois, Gattiérois, Carrossois,

Depuis la refonte du réseau de bus Lignes d’Azur début septembre 2019, la ligne 47 ne dessert plus le village de Saint-Jeannet.

En effet, le dernier arrêt sur la route du village est à la Cabergue, puis les bus poursuivent, en provenance de Vence, en direction de Gattières puis Carros, via le Chemin des Sausses.

Cela oblige les habitants du village de Saint-Jeannet à descendre à pieds jusqu’à la Cabergue (et vice versa) pour continuer d’utiliser cette ligne, ce qui est dommageable pour les utilisateurs habitués à l’ancienne desserte par cette ligne : lycéens, personnes âgées sans véhicules et autres.

Nous aimerions que le trajet de cette ligne soit revu et que les bus de la ligne 47 reprennent la desserte du village : un aller-retour Cabergue-village ne prend même pas 10 minutes en bus, mais permettrait de rétablir un service qui existait jusque là. En l’état actuel des choses, il y a une véritable diminution du service public.

En cette époque où l’on nous dit qu’il faut privilégier les transports en commun, où l’on implante de plus en plus de constructions sur notre commune sans régler les problèmes de stationnement avérés, l’arrêt de la desserte du village par les bus de la ligne 47 paraît complètement aberrant ! En effet, il risque d’encourager les personnes à opter pour la voiture alors que ces trajets étaient faisables en bus auparavant.

Nous transmettrons cette pétition à la mairie de Saint-Jeannet, qui nous l’espérons appuiera notre demande auprès de la Métropole, à Lignes d’Azur et à la Métropole. »

Cliquez ici ou sur l’URL suivante pour accéder à cette pétition :

 
Voici une copie du site des Lignes d’Azur :
 
 
 

 

  • le rétablissement de la desserte du village par la ligne 47 est prévu pour le 2 décembre ! Merci à tous les signataires de la pétition
Publié dans Actualités | 2 commentaires