30 juin, IRONMAN : Info circulation

PDF page

Publié dans Rendez-vous | Laisser un commentaire

21 juin, Fête de la musique

PDF page

Publié dans Rendez-vous | Laisser un commentaire

19 et 26 juin, Animations enfants, Ruchers des Baous

PDF page

Publié dans Rendez-vous | Laisser un commentaire

27 avril, Ciné-Débat : Qu’est-ce qu’on attend ?

PDF page

Publié dans Non classé | Laisser un commentaire

21 avril 2019, la Foulée des Baous

PDF page

20 mars 2016, 10ème foulée des Baous

13 avril 2014, 8ème foulée des Baous

24 mars 2013, 7ème foulée des Baous

 

Publié dans Non classé | Laisser un commentaire

24-25 mars 2019, Une visite dont on se souviendra

PDF page

La visite du président chinois Xi Jinping, reçu par son homologue français, Emmanuel Macron, sur la Côte d’Azur :

En fin de journée du dimanche 24 mars , il y avait des bouchons sporadiques à  Saint-Jeannet sur la route de Gattières et la route de Vence. Les automobilistes, bloqués sur la côte par les fermetures de la promenade des Anglais et de l’autoroute, empruntaient des itinéraires alternatifs pour circuler ! La promenade des anglais a été fermée, pendant 36 heures environ, à la circulation et l’autoroute a été coupée à plusieurs reprises pour que le président chinois aille à Beaulieu rejoindre le président français par la route sans passer par le bord de mer comme il était prévu. En effet, le président chinois ne prend pas l’hélicoptère.

Pour un reporter politique à Nice-Matin qui déplore des embouteillages monstres : c’est une honte Extrait : « Les mots manquent pour dire la colère suscitée par tant de mépris à l’égard du vulgum pecus ! »

 

Le maire de Nice, Christian Estrosi, qui a accueilli avec le ministre des affaires étrangères  le président chinois à l’aéroport,  étrille l’organisation de la visite du président chinois sur la Côte d’ Azur Extrait : « on a toujours l’impression qu’il y a une techno-structure à Paris qui semble toujours tout savoir et ne pas vouloir s’inspirer de l’expérience de ceux qui vivent le terrain »

Cela ne l’a pas empêché d’aller à l’Elysée le lundi 25 mars pour le dîner donné en l’honneur du président chinois…

 

Florilège des perturbations pour les ambulances, les trains, l’aéroport, les hôpitaux, les restaurants de plage, etc… Extrait : « fin de quarante-huit heures de cauchemar pour les innombrables Azuréens claquemurés par arrêté préfectoral ou coincés dans d’inextricables bouchons. »

Lundi 25 mars, certains n’ont pas pu se rendre sur leur lieu de travail. Écoliers, collégiens et lycéens (dont  c’était  pour certains l’oral d’anglais du bac) ont été à la même enseigne !

 

 

Publié dans Reportages | Laisser un commentaire