Qui c’est le dindon ?

PDF page

Le Racket En Majesté

Cet article a été publié le 20 octobre 2018 à partir de notes prises précédemment au cours de l’année 2018. Depuis cette date, cet article est modifié au fur et à mesure des annonces permanentes et   continuelles de nouvelles ponctions dans notre porte-monnaie.

BLM : « Il n’y aura pas de nouvel impôt durant le quinquennat. »

Voici donc une liste non exhaustive des augmentations de taxes, contributions et tutti quanti pour l’année 2018 et quelques perspectives pour 2019 :

1er janvier 2018 : CSG +1.7 point, (soit 20% d’augmentation) c’est marginal déclare Gilles Legendre, nouveau chef des députés LREM sur RTL le 21 septembre 2018.

2018 : augmentation de la fiscalité du gaz et de l’essence. Durcissement du malus automobile. Augmentation de la cotisation d’assurance maladie, maternité, invalidité, décès à la charge des employeurs (+0,11 point) pour les ouvriers saisonniers. Alourdissement des taxes plus confidentielles comme la taxe sur les métaux précieux ou encore celle sur les véhicules les plus polluants. A ce propos connaissez-vous la taxe d’habitation qui s’applique sur un garage si vous en utilisez un situé à moins de un kilomètre de votre domicile (oui ça existait avant 2018 !).

Janvier 2018 : taxe inondation ou Gemapi, la cotisation foncière des entreprises qui applique un taux « local industriel » bien plus lourd que le taux « local commercial » aux entrepôts.

24 janvier 2018 : hausse de la taxe « abri de jardin » qui ne s’applique pas chez nous ! Voila une piste intéressante pour nos édiles.

1er mars 2018 : + 1 € sur les paquets de cigarettes.

Mars 2018 : annonce des augmentations des taxes foncières :

• Métropole : nouvelle taxe foncière au taux de 6.4 % mais baisse de 1 % de la TEOM ! Le président de cette couche du mille-feuille nous assure que c’est pour financer son tram, confirmant ainsi que le tramway de Nice est payé par les 49 communes de la métropole. Pour confirmer ce détournement, il annoncera plus tard que le taux de la taxe foncière de la ville de Nice va baisser en contrepartie de cette création de la taxe métropolitaine.

• Commune : + 16,4 % ce qui porte le taux à 18,5 %, ce taux avait déjà augmenté de 45 % en 2015. Les Saint-Jeannois sont riches dixit Christian Séguret . Y a-t-il un lien avec le recrutement d’un collaborateur de cabinet pour le maire. Voir le sujet N°2  à la page 5 du compte-rendu du conseil municipal du 14 mai 2018 ?

1er Juillet 2018 : limitation nationale de la vitesse sur route à 80 km/h pour pouvoir faire plus de fric en contravention, ce qui a été immédiatement vérifié. On attache donc maintenant plus d’attention à surveiller son compteur de vitesse qu’à regarder la route.

15 septembre 2018 : suggestion d’une taxe télé pour tous.

16 septembre 2018 : Christophe Castaner annonce qu’il veut revoir les droits de succession déjà les plus élevés d’Europe. « Qu’on arrête d’emmerder les retraités » a dit le monarque ! Il est vrai qu’on les a déjà bien plumés comme un dindon, ils n’ont plus que la peau sur les os.

17 septembre 2018 : étude pour augmenter la fiscalité sur les brevets et taxer ceux qui ne le sont pas encore.

19 septembre 2018 : moins 6 points sur le permis de conduire et amende de 135€ pour l’oubli de laisser passer un piéton (casque sur les oreilles et les yeux rivés sur l’écran).

24 septembre : annonce de la suppression du crédit d’impôts pour la pose de nouvelles fenêtres.

24 septembre : taxe pour les poids lourds, au choix : au kilomètre, une vignette, pour les étrangers ?

18 octobre : créer une carte grise pour les vélos, cette carte ne sera sûrement pas gratuite.

19 octobre : on reparle du péage urbain, comme à Londres et à Milan, pour les villes de plus de 100 000 habitants. Gageons que Nice s’y intéressera pour payer le tram. C’est donc le retour d’un équivalent de l’octroi qui s’appliquait sur les marchandises entrant en ville! On note sur Wikipédia que « En 1789, la sévérité accrue de cet octroi est l’une des causes de la Révolution » !

19 octobre : on signale que, pour la première fois, le prix du litre de diesel dépasse celui du litre d’essence. Leurs deux taxes ayant été augmentées de 23% pour le diesel et de 14% pour l’essence.

24 octobre : JOUR FASTE, deux annonces d’augmentations dans la même journée :

  1. Nouvelle taxe sur les carburants au 1er janvier 2019.
  2. Augmentation des mutuelles pour les seniors afin de compenser les lunettes et prothèses dentaires rendues gratuites en 2021… Attention on va sévir si les mutuelles en profitent pour se goberger dit une député LREM.
  3. On oubliera l’augmentation de 1,1% de la taxe d’habitation chez nous. Il est vrai que notre taxe foncière a déjà  augmenté de 16,7% cette année.

26 octobre : BLM à Berlin afin de défendre auprès de son homologue allemand le projet français de taxe numérique européenne sur les GAFA dont Berlin ne veut pas : on dit BRAVO pour une fois ! Mais aux dernières nouvelles cette taxe a du plomb dans l’aile.

7 octobre : où l’on apprend que dans la nuit, les députés LREM ont voté une revalorisation des retraites de 0,3% alors que l’inflation est de 1,7%. Soit une nouvelle amputation de 1,4% du pouvoir d’achat des retraités, la cible favorite du pouvoir.

30 octobre : Les Républicains rejoignent La République En Marche : David Lisnard, maire de Cannes, propose de créer une taxe de 1€ sur les achats faits par Internet pour soutenir le commerce de centre ville. Les maires LR de la côte d’azur ferait mieux de ne pas permettre l’extension galopante des grandes surfaces dans le département, extension qui est en train de porter le coup de grâce à de nombreux commerces de proximité qui survivent encore. Parmi ces extensions citons : le monstrueux Polygone Riviera à Cagnes; l’extension de CAP 3000 qui peaufine le bétonnage du bord de mer à St Laurent;  le centre commercial qui doit remplacer le MIN, IKEA et ses satellites, Carrefour Lingostière, Leclerc Nice, Leroy Merlin qui deviennent les fleurons de l’écovallée (Synonyme de bétonnage à volonté!); une autre grande surface dans la CASA, etc… Tout cela devient insupportable. Pour pallier à la carence de notre gouvernance il suffit donc de créer une taxe !

1er novembre : nouvelle augmentation du gaz de 5,8% soit 16,4% depuis le début de l’année 2018.

2 novembre : nouvelle taxe sur les prestations des comités d’entreprise. Il fallait y penser à celle-la ! Nos laborieux députés débordent d’imagination. Allez, il vous reste deux mois pour inventer une douzaine de taxes nouvelles. Courage !

4 novembre : les maires veulent instaurer une taxe de 1 euro pour chaque colis livré à domicile.

12 novembre : on annonce que les péages d’autoroute vont augmenter à partir de février 2019 afin de financer quelque 700 millions de travaux !

17 novembre : qui sème la misère récolte la colère.

23 novembre : en pleine agitation des gilets jaunes, on parle du rognage des pensions de réversion en fonction des revenus du conjoint survivant. On continue donc à emmerder les retraités malgré la demande du monarque, voir le 18 septembre, ci-dessus, quand Castaner avait déjà suggéré de revoir les droits de succession.

24 novembre : amende de 200 euros pour les fumeurs de cannabis.

28 novembre :  certains médicaments prescrits pourraient coûter plus cher au 1er janvier 2019.

29 novembre : on annonce une augmentation du tarif de l’électricité de 3 ou 4% pour le 1er février 2019 tandis que monsieur le grand pédagogue se balade en Argentine à nos frais. La cadence des augmentations s’accélère tandis que les gilets jaunes sont toujours mobilisés. Y a-t-il un pilote dans l’avion ?

30 novembre : pour financer le déploiement du très haut débit en zone rurale, l’idée d’une taxe de 75 centimes par mois sur chaque abonnement fixe et mobile  refait surface au Sénat.

2019 : suppression de l’exonération des charges sociales pour les travailleurs saisonniers.

2019 : hausse de 3 centimes sur l’essence et 6 centimes sur le diesel, la grosse goutte d’eau qui a amené à la création des gilets jaunes.

2019 : le pouvoir d’achat va augmenter, explication :

• Demain on rase gratis !

Les promesses n’engagent que ceux qui les écoutent (Henri Queuille)

PS : on se dirige tout droit vers le jour où la somme des impôts, taxes et contributions diverses et avariées sera plus élevée que celle de nos revenus.

Les classes moyennes et laborieuses n’ont rien compris. Je vais tout leur expliquer à cette bande d’ignares, dit le petit messager du mondialisme !

Publié dans Actualités | Laisser un commentaire

8-9 décembre, Canten Nouvé

PDF page

Publié dans Non classé | Laisser un commentaire

7 décembre, réunion publique Sécurité et Aménagements

PDF page

Une réunion publique ayant pour thème « Sécurité et Aménagements » se tiendra le  vendredi 7 décembre 2018 à 19h à l’école des Prés.

 

 

A l’ordre du jour : la sécurité et les aménagements des quartiers des Prés, de la Billoire, du chemin de Provence et du Peyron en présence des élus et de la police municipale.

 

Voici le carton d’invitation reçu vendredi matin :

 

Publié dans Non classé | Laisser un commentaire

Incohérences, aberrations et contradictions

PDF page

Nouvel article visant à mettre en exergue l’incohérence incommensurable de notre gouvernement.

Été 2018 : au lieu des 30 millions d’euros nécessaires pour le reconstruction des écoles de l’île de Saint-Martin dans les Antilles Françaises, il n’a été investi, jusqu’à maintenant, que la moitié de cette somme, soient 15 millions. Dans le même temps on apprend qu’on va restaurer le Grand Palais à Paris pour une somme de 350 millions en vue des Jeux Olympiques.

 

Rentrée des classes en septembre 2018 : les classes de CP sont dédoublées en zone sensible alors qu’on ferme définitivement les écoles de 22 élèves chez les péquenots au fin fond de la cambrousse, dans la France périphérique.

 

Octobre 2018 : An nom de l’écologie, haro sur les voitures roulant au diesel. Alors que, depuis des années, on a incité les citoyens à utiliser ce mode de locomotion. Sur les nouveaux modèles, le rejet  de particules fines a été réduit de 99%. Mais la fiscalité sur le diesel rapporte beaucoup moins à l’état que les voitures à essence.

16 novembre 2018 : le premier sinistre annonce qu’il n’y aura plus de chaudières au fuel en 2025 alors que jusqu’en juin 2018 il y avait une incitation à l’installation de ce type de chauffage.

 

18 novembre : suppression du crédit d’impôt accordé pour le remplacement des fenêtres, c’est-à-dire l’acte de rénovation des bâtiments le plus efficace pour l’isolation des bâtiments et les économies d’énergie. Analyse publiée par BFM Business : « Si on est très mauvaise langue on peut résumer en disant : « Je donne 500 millions d’euros pour changer de voiture mais je repends 800 millions d’euros pour changer de fenêtres donc j’empoche 300 millions d’euros en 2019 ». Une sacrée incohérence. »

Fermeture programmée au 31 décembre 2018 des trésoreries de Dornes, Lormes et Varzy situées dans la département de la Nièvre.

Publié dans Actualités | Laisser un commentaire

Heures d’ouverture de la mairie et de la poste

PDF page

Trouvé sur le site Internet de la mairie :

Mairie de Saint-Jeannet
Rue du Château
06640 Saint-Jeannet
Tel : 04 93 59 49 45
Fax : 04 93 59 49 41

Ouverture du bâtiment principal :
Du lundi au vendredi de 8h30 à 12h et de 13h30 à 17h
Permanence État Civil le samedi de 9h30 à 12h

En dehors des heures d’ouverture de la Mairie et en cas d’urgence

En cas d’urgence – Qui contacter ?

Tél astreinte élus : 06 19 22 21 42

Services Techniques : 06 03 37 36 09

Mais aussi, ci-dessous en contradiction avec cette information, du nouveau au 1er décembre 2018 affiché sur la porte d’entrée de la mairie :

Première question : faut-il prendre rendez-vous pour accéder à l’accueil ou à l’état civil comme il est indiqué ci-dessus ?

Deuxième question : comment font les personnes qui travaillent toute la semaine et qui ont besoin de faire des démarches administratives ? A noter que cette fermeture de la mairie tous les samedis autres que le premier samedi du mois était déjà en vigueur les samedis 17 et 24 novembre puisque la mairie était fermée et des Saint-Jeannois se sont cassé le nez devant la porte close.

Troisième question : la mairie va-t-elle, à terme, s’aligner sur la poste ? En effet, celle-ci est dorénavant fermée le mercredi et le samedi !

La France périphérique navigue au ralenti…

 

 

Publié dans Actualités | Laisser un commentaire

2-11 novembre, exposition pour le centenaire de l’armistice

PDF page

Cette exposition s’est tenue du 2 au 11 novembre 2018 dans la salle Saint-Jean-Baptiste. De nombreux  documents incluant   ceux de la précédente exposition en hommage aux Poilus de Saint-Jeannet  de 2006 ont été présentés :

  • Photos.
  • Copies de livrets militaires.
  • Parcours des régiments.
  • Archives communales et départementales.
  • Courrier envoyé par les soldats, courriers administratifs.
  • Médailles et décorations prêtées par des Saint-Jeannois.

La classe de CM1/CM2 de l’école de la Ferrage avait préparé des panneaux retraçant l’histoire de la guerre.

L’inauguration de cette exposition a été présidée conjointement par le maire de La Gaude, Bruno Bettati et par le maire de Saint-Jeannet, Jean-Michel Sempéré.

La bibliothèque nous a communiqué ce qui suit :

« La bibliothèque de Saint-Jeannet a organisé,  avec le soutien de la mairie, une exposition pour le centenaire de l’armistice mettant fin à la guerre de 1914-1918. De nombreux Saint-Jeannois sont venus  la visiter et nous avons pu constater leur plaisir et même leur émotion de voir que l’on rendait hommage à leurs morts.

Nous remercions encore les personnes qui nous ont prêté des documents, des photos, des écrits. Nous signalons à tous que nous allons tout ranger et garder à la bibliothèque  où tous ceux qui le voudront, pourront consulter le fruit de nos recherches.

Merci encore à tous qui, par leur présence, ont fait que cette exposition a été un réel succès. »

Georgette a publié ce qui suit sur Facebook :

Georgette Maestripieri

« Un des Temps fort de l’année 2018 ? Les commémorations du centenaire de l’armistice. Chacun à son niveau. Ainsi, à Saint Jeannet a eu lieu l’inauguration de l’exposition relative au centenaire le 2 novembre salle Saint Jean Baptiste, réalisée par la Bibliothèque : principalement Madame MARCÉ, aidée par les petites mains : Madame PEIRANO, moi-même avec un soutien appuyé de la mairie. Une très précieuse aide de mémoire : Pierre Martel et Paul Sappei. 
Le 11 novembre 1918, le silence des armes est tombé sur la ligne de feu. Le cauchemar de la Grande guerre prend fin au petit matin à Rethondes, dans la forêt de Compiègne, le 11 novembre 1918. Sur la seule photo en noir et blanc qui existe de l’événement, neuf hommes victorieux posent devant le fameux wagon n°2.419D.
Découverte de trésors aux archives départementales.
Un grand bravo aux élèves de l’école La Ferrage (classe de Madame VERRIER aidée de Loïc) pour l’excellent travail réalisé : entre autre, une grande fresque sur les Bleuets avec explications, un grand panneau sur les causes de la guerre, l’armistice. Formidable les enfants !
Et si les hommes ont été les héros du front, il est bon de rappeler que les femmes ont été les héroïnes de l’arrière : que ce soit non loin des tranchées où elles ont soigné les blessés dans les hôpitaux militaires, à la campagne où elles ont sauvé la gestion des fermes et des cultures, à l’usine où elles ont assemblé les munitions ou en ville où elles ont conduit les tramways et tenu les commerces…..
Quelques idées de lecture : des écrits de soldats ont été publiés en romans à fort succès comme en témoignent les différents prix Goncourt : Gaspard de René Benjamin en 1915, Le Feu d’Henri Barbusse en 1916, La flamme au poing d’Henri Malherbe en 1917. »

Quelques informations additionnelles :

  • Un site Internet très fourni sur la guerre de 1914-1918, ici. Les nombreux documents exposés sur le parcours des régiments des Saint-Jeannois ont été trouvé ce site. Ils ont été publiés avec l’accord de l’auteur de ce site.
  • Une page plus personnelle sur un grand-père de notre famille.
Publié dans Reportages | Laisser un commentaire

11 novembre 2018, centenaire de l’armistice

PDF page

Journée commémorative exceptionnelle pour le centenaire de l’armistice de 1918 qui a mis fin à la grande guerre de 1914-1918.

Dans la matinée sous un ciel couvert et même pluvieux au début, les événements suivants se sont succédés :

  • Inauguration de la plaque rénovée de la tombe commune du Souvenir Français au cimetière du village ainsi que d’une plaque marquant le centenaire de la fin de la guerre.
  • Dépôt d’une gerbe devant la plaque commémorative du cercle Le Progrès.
  • Dépôt d’une gerbe devant la plaque commémorative de l’église paroissiale.
  • A 11h, les cloches de l’église ont sonnées pendant 11 minutes à l’heure de l’armistice comme partout en France.
  • Messe dans cette même église Saint Jean-Baptiste.
  • Cérémonie officielle devant le monument aux morts avec les représentants des autorités militaires et civiles : gendarmerie, pompiers, police, élus, député, conseiller départemental. Étaient aussi présents les anciens combattants, les enfants des écoles, la chorale des Baous ainsi qu’une importante foule de saint-jeannois.

Voici quelques photos en souvenir de cette journée. Vous pouvez cliquer sur une photo pour l’agrandir et arrêter le défilement :

Retrouvez dans les archives de l’INA, l’émission de France Libre Actualités du 17 novembre 1944 décrivant la célébration du 11 novembre 1944 alors que Paris est libéré mais que la guerre n’est pas encore finie.

Sur la même source, l’armistice du 11 novembre 1918.

 

Publié dans Reportages | Laisser un commentaire