Un chantier pour le moins surprenant

Info du 30/04/2020 – un commentaire fort intéressant à lire après l’article !

Confinement oblige, les déplacements sont restreints à 1 km autour du domicile de chacun, adieu donc, pour ma part, le jogging sur l’ancienne route de Carros pour mes 10 km habituels et les escapades dans nos baous !

Comme beaucoup de villageois, le chemin Sainte-Pétronille est donc, plus que jamais, devenu LA promenade idéale, la chapelle Sainte-Pétronille se trouvant à quelques mètres près, pile à 1 km du centre du village, c’est désormais entre cette chapelle et Notre-Dame que je cours ou que nous nous promenons en famille.

A force d’aller et venir sur ce chemin, j’ai pu constater, depuis le début du confinement, d’importantes fissures sur une portion de la route du chemin Sainte-Pétronille, juste au-dessus d’un chantier, qui lui se situe juste à côté du jardin Malaussène. Ce qui est impressionnant, c’est que l’on peut constater l’évolution des fissures quasiment de jour en jour ! Depuis le début, de nouvelles fissures sont apparues… celles déjà présentes s’élargissent… la route s’affaisse toujours un peu plus… Des plots jaunes ont été mis en place pour éviter que l’on ne roule sur la partie de la route qui s’est déjà bien affaissée.

Les fissures :

Fissure chemin Sainte-Pétronille

Le chantier en question vu du dessus :

Chantier – vue du dessus 01

Chantier – vue du dessus 02

Intriguée par ces fissures de plus en plus importantes, j’ai donc modifié, vendredi dernier, mon parcours habituel pour aller voir ce qu’il en était en aval du chantier.

Voici le chantier vu d’en dessous, le 24 avril :

Chantier – vue du dessous le 24/04/2020

Pour ne rien vous cacher, j’ai toujours admiré ce superbe terrain couvert d’oliviers et cela m’avait fait un pincement au cœur de voir l’arrachage de tous ces oliviers avant le démarrage des travaux en février. Les arbres ont, je précise, été déplacés, mais, semble-t-il, préservés. Je doute, en revanche, qu’ils puissent être tous replantés sur ce même terrain.

Le chantier le 7 mars :

Chantier – le 07/03/2020

J’avais d’ailleurs pris le permis de construire en photo le 9 mars :

Chantier – permis de construire 09/03/2020

… et constaté que la hauteur de construction n’y était pas indiquée, ce qui m’avait surprise, dans la mesure où il me semble qu’il s’agit d’une mention obligatoire.

Je m’interroge sur ce qu’il adviendra de ces fissures et de la route en cas de fortes pluies, vu que l’on constate déjà, même en cette période relativement sèche, un net affaissement du terrain. Imaginez un peu les mêmes pluies que celles auxquelles nous avons eu droit en novembre et décembre derniers !

Je m’étonne également, par conséquent, du volume de terrassement qui me paraît vraiment énorme et probablement à l’origine de cet affaissement sur la route juste au-dessus.

De fortes pluies sont annoncées pour la nuit qui vient (du 27 au 28 avril 2020)… croisons les doigts pour qu’elles ne provoquent pas de dégâts…

Florence Marcé

Publié dans Actualités, F. Marcé | Marqué avec , , , | Un commentaire

Message de Florence Marcé

Message de Florence Marcé, fille de Jean-Pierre Marcé, administrateur de ce site depuis avril 2013

Bonjour à tous,

Mon père s’étant mis un peu en retrait de la gestion de ce site d’information qu’il avait créé en avril 2013, après avoir été remercié d’avoir tenu bénévolement le site Internet de la mairie de 2008 à 2012, au prétexte que sa manière de faire n’était pas assez professionnelle… avec son accord, je vais, à compter de ce jour moi aussi l’alimenter.

Beaucoup d’entre-vous savent certainement que je m’étais officiellement déclarée candidate aux municipales de mars 2020 en décembre 2019 (article de Nice-Matin), au terme de 18 mois d’un travail de longue haleine pour constituer et proposer aux Saint-Jeannois une équipe de qualité, expérimentée, offrant une véritable alternative à la majorité et l’opposition actuellement élues. Malheureusement, suite à un violent accident de la route (le 05/01/2020) sur la commune même (j’aurai l’occasion de revenir sur ce sujet dans un prochain article), j’ai dû abandonner, ayant été blessée dans cet accident et ma plus jeune fille ayant été bien secouée psychologiquement. Suite à mon renoncement, mes colistiers ont décidé de maintenir la liste et ont désigné une nouvelle tête de liste en la personne de Julie Charles.

J’ai donc fait savoir, à compter de ce jour-là, que je redevenais une simple citoyenne, que je retrouvais donc ma liberté de m’exprimer, que ce que je disais n’engageait que moi, et j’ai notamment repris mes interventions sur Facebook, sur les deux groupes saint-jeannois (Tu sais que tu viens de Saint-Jeannet et Saint-Jeannet Permanence Quartiers), comme je le fais depuis de nombreuses années. Or depuis mon retour à la vie de simple citoyenne, j’y ai été censurée à plusieurs reprises, j’ai été évincée de l’un des groupes pendant plusieurs jours, accusée d’être le « corbeau 2.0 » de cette campagne municipale (au point de devoir aller déposer une main courante à la gendarmerie sur ce sujet-là, main courante qui a été remise en doute en haut lieu – on se demande bien quel intérêt j’aurais à aller jurer n’importe quoi devant un officier de police judiciaire…), je subis régulièrement des piques de la part de l’équipe en place et des colistiers du maire sortant, et ce, pour quelle raison ? Simplement parce que j’ose dire tout haut ce que beaucoup pensent tout bas.

J’ai reçu un grand nombre de témoignages de sympathie de personnes outrées par la manière de faire de ces gens-là – et pas seulement de la part de mes anciens colistiers comme il a pu être dit, qu’on se détrompe !

Et si j’ai, comme dit plus haut, repris donc ma vie de simple habitante de Saint-Jeannet, je n’en demeure pas moins toujours très sensible à ce qui se passe sur la commune.

Je ne manquerai donc pas de publier ici des billets sur ce que j’observe au jour le jour, dans le but de les partager avec vous, parallèlement à ce que mon père continuera de publier. Je signerai toujours mes articles, car je n’ai pas l’habitude d’avancer masquée ou de manière anonyme contrairement à ce que certains ont pu affirmer à tort dernièrement.

Je vous souhaite donc bonne lecture.
Au plaisir d’échanger prochainement sur Saint-Jeannet, mon village, ma commune qui me tient tant à cœur,

Florence Marcé

Publié dans Actualités, F. Marcé | Un commentaire

Interdiction temporaire de brûlage des végétaux

Découvert, par hasard, sur les réseaux dits sociaux, un arrêté municipal du 19 mars 2020 interdisant le brûlage des végétaux. Pas trouvé de trace de cet arrêté sur le site officiel de la commune. comment est-on censé être informé ?

Publié dans Actualités | 3 commentaires

15 mars, Elections municipales, premier tour

 En provenance de Radio Platane :

Publié dans Reportages | Laisser un commentaire

14 mars, Fermeture des salles communales

 

Suite aux directives gouvernementales liées à la gestion de l’épidémie de Covid-19,

Nous vous informons que les salles communales seront fermées à partir du 14 mars 2020 et ce jusqu’à nouvel ordre.

Publié dans Actualités | Laisser un commentaire

Investiture LR à Saint-Jeannet

Dans un article de Nice-Matin du 4 février 2020, le maire de Saint-Jeannet est listé parmi les 25 nouveaux candidats investis par Les Républicains dans les Alpes-Maritimes pour les prochaines élections municipales :

– Saint-Jeannet : Jean-Michel Sempéré.

Jean-Michel Sempéré, maire sortant, a donc reçu l’investiture LR alors que ses colistiers tractent en s’affirmant « sans étiquette ».
Publié dans Actualités | Laisser un commentaire