28 juin, Elections municipales, second tour

Cliquer sur l’image ci-dessous pour plus de détails :

 

Publié dans Reportages | Laisser un commentaire

PNR et FISAC, même combat – les panneaux poussent partout !

Ces dernières semaines… nous avons vu fleurir des panneaux un peu partout sur la commune… Commençons par ceux installés par le Parc Naturel Régional dont la visée semble être principalement touristique – c’est très intéressant d’avoir des panneaux à l’entrée de la commune pour nous dire qu’à Saint-Jeannet on a des restaurants, des endroits où dormir et des commerces… si tant est qu’on en aurait douté !

D’autant que si l’on regarde un peu partout sur la commune… on peut se lancer dans un véritable travail archéologique en matière de signalisation… regardez bien sur cette photo, en arrière-plan du tout récent panneau mis en place par le PNR :

Vous pouvez observer derrière qu’il y a un panneau, dont le cadre est en bois, qui présente le baou… et qui remonte à plusieurs dizaines d’années. Vers la chapelle Notre-Dame, il ne reste plus que le cadre d’un panneau de ce millésime, qui soit dit en passant, bloque ce qui pourrait devenir une place de stationnement bien précieuse :

Passons aux panneaux nouvellement apparus dans le cadre du FISAC. Mais le FISAC me direz-vous, qu’est-ce donc ? Quand je m’étais un peu impliquée dans l’association des acteurs économiques saint-jeannois en 2016-2017, j’avais posé la question à l’élue en charge de ce dossier, elle avait été incapable de m’éclaircir sur la signification de cet acronyme… ça commençait mal…

Et donc… le FISAC, qu’est-ce que c’est ? Très facile de chercher sur Internet… mais on peut aussi remonter dans les bulletins municipaux… et on découvre qu’on nous en parlait déjà… dans le bulletin municipal du premier trimestre 2011 ! Il s’agit du Fonds d’Intervention pour les Services, l’Artisanat et le Commerce.

De mes notes prises lors de réunions de l’AAESJ (en 2016-2017), j’avais retenu que la subvention était de… 50000 euros… personnellement, je me dis que 50000 euros pour des panneaux… dont la typographie est pour le moins approximative (le « rédacteur » était visiblement fâché avec la touche Majuscules de son clavier d’ordinateur)… c’est BEAUCOUP… et je suis loin d’être persuadée que c’est en voyant ce genre de panneaux que tout à coup les clients vont affluer chez nos commerçants locaux…

Là encore… on constate qu’il reste à certains endroits des panneaux complètement surannés qui indiquent encore des commerces fermés depuis plusieurs années…

Encore une petite chose… qu’en est-il du véritable nom du collège intercommunal sis à Saint-Jeannet au vu de ses différentes appellations selon les panneaux… Collège des Baous, Collège les Baous, Collège du Baou ?… visiblement, même 30 ans après son inauguration, l’incertitude subsiste…

Et pour conclure… que dire de la pollution visuelle engendrée par tous ces panneaux divers et variés ???

Publié dans F. Marcé, Non classé | Laisser un commentaire

Les promesses n’engagent que ceux qui y croient

Voici les derniers tracts de la liste :

« UNIS-VERS SAINT-JEANNET SOURCES D’AVENIR »

 

 

 

Publié dans Actualités | Laisser un commentaire

Le saviez-vous ? Le micro-stade de la Ferrage n’est plus !

Il y avait effectivement un micro-stade à la Ferrage (entre l’école primaire et l’école maternelle), plutôt sympa, mais effectivement laissé à l’abandon depuis un moment… tessons de bouteilles, dégradations… malgré la caméra de vidéosurveillance installée juste au-dessus… mais comme en beaucoup d’autres endroits sur la commune… sert-elle vraiment à quelque chose ???

Bref, voici donc l’état de ce micro-stade, ce matin, 23 juin 2020 :

Clôtures arrachées, éventrées, revêtement retiré, plusieurs engins de chantiers…

J’ai eu beau chercher tout autour de ce qui est désormais un chantier et non plus un lieu sur lequel les jeunes… et les moins jeunes… appréciaient de venir jouer au ballon sous le regard bienveillant de notre baou… je n’ai trouvé AUCUN panneau indiquant la nature des travaux. Aucune idée du budget alloué à ce projet dont on ignore s’il s’agit d’une rénovation, d’une transformation ??? Aucune idée de la date à laquelle ce budget aurait été voté. Bref, RIEN. Je n’ai vu aucune communication sur le sujet, ni sur Facebook, ni sur le site Internet de la mairie, ni dans les compte-rendus de conseil municipal.

Précision : le chantier est librement accessible et sans le moindre dispositif de sécurité – je précise que je n’ai escaladé aucune clôture ou portail pour prendre ces photos !

Et juste au-dessus… vous savez, sur les terrains de sport transformés en parking depuis des années ? Qu’ai-je vu ? Que d’autres travaux étaient annoncés à partir du 10 juin 2020 (a priori, ils ne sont pas encore commencés). Là encore, aucune indication de leur nature, ni de leur coût…

Nul doute que la CAF est ravie d’avoir participé à la réalisation de cette « structure de loisirs » – tel que le panneau vintage ci-dessous l’atteste), à l’origine destiné aux jeunes des écoles et de la commune, amateurs de sport… et désormais transformé en immense parking :

Publié dans F. Marcé | Un commentaire

Des arrêtés municipaux… surprenants !

Je n’ai pas eu le temps de chercher l’information… j’ai bien envisagé de poser la question directement à la mairie, mais comme mes derniers mails envoyés remontant aux 1er et 2 juin derniers restent sans réponse, je doute que l’on m’aurait répondu.

Ma question est donc la suivante : est-il correct de prendre des arrêtés municipaux pour réserver des places de stationnement (vendredi dernier au Peyron, face à la station essence, ce jour au parking Veyssi, le long de l’arrêt de bus) en prévision de la venue de la « camionnette de campagne » du maire sortant ?

N’y a-t-il pas une sorte « d’abus de pouvoir » ? Et c’est d’autant plus rageant, quand on connaît la situation tendue au village en termes de stationnement, de constater qu’environ 5-6 places sont neutralisées jusqu’à demain soir…

Publié dans F. Marcé | 2 commentaires

22 juin 2020, Réfection de la chaussée à la Cabergue

Branle bas de combat en ce chaud lundi matin, troisième jour de l’été.

Comme vous l’avez tous remarqué la chaussée du CD 18 était fortement dégradée dans le virage en épingle à cheveux de la Cabergue, à mi chemin entre le village historique et le Peyron.

Aussi nos édiles ont-elles diligenté une noria de camions de chantier et des ouvriers pour refaire le revêtement de la chaussée. Nous pourrons donc rouler sur un billard afin de nous rendre à notre bureau de vote, sis au village, pour le deuxième tour des élections municipales et métropolitaines, dimanche prochain le 28 juin 2020.

Un grand merci à la métropole, qui est en charge de nos routes carrossables, et qui, ainsi, nous restitue une partie de notre impôt métropolitain avec ces travaux indispensables  en cette période.

Publié dans Reportages | Un commentaire