Une passerelle qui ne sert à RIEN depuis 8 ans !

Début 2013, mon père vous présentait les deux passerelles construites en 2012 par la commune.

Je vais vous parler plus précisément de celle installée sur le vallon du Parriaou, un peu en contrebas du parking Veyssi, depuis le chemin de la Tourraque.

Complètement à l’abandon, elle ne mène nulle part puisqu’elle débouche… sur un panneau « sens interdit »… alors qu’il s’agit normalement du début du chemin de Saint-Eloi qui permet de rejoindre le lavoir de Font-Major… et donc un cheminement piétonnier entre le village et jusqu’à la Cabergue, le tout sans rencontrer ni croiser le moindre véhicule…

Bon, ça, c’est la théorie… dans la pratique, c’est tout autrement… en effet, la promesse de réhabilitation de ce chemin n’a – ENCORE UNE FOIS – pas été tenue… et la passerelle se délabre… je n’ai pas eu le courage de retrouver son coût… mais vu l’installation, on peut imaginer qu’il s’agissait encore de quelques milliers d’euros à coup (coût ?) sûr !

Ma mère avait écrit à la mairie fin décembre 2018 pour demander le rétablissement de ce sentier pédestre… et la réfection du lavoir de Font Major (dont je vous parle ci-après)… on lui avait répondu : « j’ai le plaisir de vous informer que vos demandes présentent un intérêt certain pour la commune (…) Dans un premier temps, dès 2019, la commune fera les aménagements nécessaires afin de réhabiliter le lavoir de Font Major. Puis dans un second temps, la commune travaillera à la réhabilitation du chemin allant du chemin de Font Major jusqu’au chemin de la Tourraque, afin de permettre aux piétons d’accéder au village sans avoir à emprunter la Route Métropolitaine 18. »

Il était déjà fait mention de la réfection de ce fameux lavoir de Font-Major dans le bulletin municipal de mai, juin, juillet, août 2013 (!) :

Dans lequel on nous informait à son sujet :

Nous sommes le 16 juin 2020… la passerelle est dans l’état des photos publiées ci-dessus et voici l’état du lavoir de Font-Major – cela fait un moment qu’il attend la « mise en place d’une nouvelle toiture et d’une restauration de ses bassins » – pas moins de 7 ans ! :

Et pour clore sur le sujet du « peu de cas porté à notre patrimoine par la municipalité en place »… voici l’état de la couverture en zinc du clocheton de la chapelle Saint-Jean-Baptiste… replié depuis plus d’un an et ne faisant donc plus office de protection de la structure en-dessous. Je l’ai signalé à 4 reprises par le passé – mon dernier mail date du 19 avril 2019, resté sans réponse bien entendu… et la réparation n’a pas non plus été effectuée !

 

 

Ce contenu a été publié dans F. Marcé. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Une réponse à Une passerelle qui ne sert à RIEN depuis 8 ans !

  1. Stef.B dit :

    Un joli patrimoine qui meurt . . . De toute façon il en est ainsi pour le village dortoir qu’est Saint-Jeannet.
    Il n’y en a que pour le baou, le reste n’a aucune importance, ce qui est dommage.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *