Le confinement… l’occasion rêvée pour une plongée dans les archives saint-jeannoises

Deux semaines se sont écoulées depuis le « déconfinement »… confinement pendant lequel beaucoup se sont mis à ranger leurs affaires diverses et variées. L’occasion pour nous, notamment, de nous plonger dans les archives des élections municipales conservées précieusement. Toutes les listes, tous les programmes depuis 1977.

Que constate-t-on ? C’est très intéressant, certains sujets demeurent d’actualité. Qui se présente pour tel ou tel intérêt personnel. Qui se présente un coup sur une liste, n’est pas élu, tente sa chance sur une autre liste au scrutin suivant.

Mais ce qui a particulièrement attiré notre attention, c’est une chose récurrente… la présence quasiment à chaque scrutin de lettres anonymes, dites du ou des « corbeau(x) ». Et vous comprendrez que j’y suis particulièrement sensible, dans la mesure où j’ai été récemment accusée à tort d’avoir été le corbeau de ces élections municipales en cours, après avoir dû lâcher l’éponge suite à mon accident début janvier…

Les temps évoluent. Pour l’instant, nous ne sommes remontés que jusqu’aux élections municipales de 1989. On peut voir qu’à cette époque, le(s) corbeau(x) n’a/n’ont pas hésité à écrire sa/leur lettre de sa/leur plume… puis au fil des années, il(s) a/ont adopté la machine à écrire, et enfin l’ordinateur. Le(s) corbeau(x) sait/savent vivre avec son/leur temps !

Du coup, pris par le jeu, nous nous sommes mis en tête de rechercher qui avait bien pu écrire cette lettre manuscrite à cette époque, tant son contenu est odieux ! Nous espérons parvenir à nos fins et partager ici les résultats de notre enquête prochainement.

Ce contenu a été publié dans F. Marcé. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *